Boire du thé vert réduirait les risques d'accident vasculaire cérébral

Boire du thé vert réduirait les risques d'accident vasculaire cérébral

Selon une étude effectuée aux Etats-Unis, boire 3 tasses de thé vert par jour pourrait diminuer les risques d'accident vasculaire cérébral.

 Plus on boit de thé vert, moins on a de chance d'être victime d'un accident vasculaire cérébral. C'est en tout cas ce qu'affirme une étude sur le sujet.

Cette étude a été présentée le 19 février dernier à la conférence annuelle des accidents vasculaires cérébraux de l'Association américaine du cœur.

Réalisée par des chercheurs de l'Université de Californie, sous la direction du Professeur Lenore Arab, elle met en avant l'influence positive de la consommation de thé vert sur le cœur.

Les chercheurs californiens ont travaillé à partir de neuf études décrivant 4 378 accidents vasculaires cérébraux, survenus chez près de 195 000 personnes.

Boire au moins trois tasses de thé vert ou de thé noir par jour pourrait réduire le risque d'accident vasculaire cérébral de 21% et boire une quatrième tasse réduirait encore ce risque de 21% supplémentaires.

Dans le cas des accidents vasculaires cérébraux, mieux vaut prévenir car comme le précise le directeur de l'étude : "Les moyens de réduire les risques d'attaque sont très rares. Développer des médicaments pour les victimes d'accidents vasculaires cérébraux est particulièrement difficile. Le médicament doit agir rapidement, les symptômes pouvant causer des dommages à toute vitesse. Le temps que la victime de cet accident cérébral cherche à utiliser un médicament, il est souvent déjà trop tard."

Il se pourrait également que boire trois tasses de thé vert ou de thé noir par jour pourrait éviter le risque d'attaque ischémique (attaque cérébrale sans saignement).

Plurielles.fr : (lire article complet)