Choisir son thé.


Le thé est la grande boisson à la mode. Les comptoirs fleurissent, les gammes s'élargissent. Pour éviter les pesticides au fond de la tasse, il y a les thés bio labellisés, mais pas seulement...
Aujourd'hui deux Français sur trois boivent du thé. Il y a 12 ans, ils n'étaient que un sur deux.

Naturel, sain, bon, le thé est une boisson moderne qui  répond aux attentes des consommateurs. Les adeptes du bio choisissent les thés labellisés, mais les producteurs n'ont pas les moyens de faire certifier leurs thés. La plupart des petites exploitations, utilisent des méthodes sans produits chimiques.

Les thés du commerce équitable, mais aussi les thés rares, les récoltes de printemps, ou les grands crus sont souvent issus d'une  d'agriculture respectueuse de l'environnement.

Les normes européennes sont très sévères pour les thés. En revanche, acheter dans le pays producteur peut présenter un risque. L'an dernier, l'association Greenpeace a fait des tests sur des échantillons de thés achetés en Chine. Tous contenaient de forts taux de pesticides ou d'herbicides, mais aucun n'était destiné à l'exportation.

Au goût, il est difficile de reconnaître  un thé bio. Le meilleur thé est celui  préparé avec les feuilles les plus riches en goût. Les feuilles entières sont meilleures que les feuilles brisées qui sont meilleures que les brisures de thé. Les plus savoureuses sont les petites qui sont proches du bourgeon, le fameux pekoe.

Le thé est la boisson la plus bue à travers le monde, après l'eau, au rythme de 15.000 tasses par seconde.

http://www.franceinfo.fr : (lire l'article complet)